Articles : Les Situationnistes, A. Camus, X. Grall, A. Blondin, J. Kerouac, L. Bloy, Éloge du bonheur (2013)

Les articles réunis dans ce petit livre sont une photographie des écrivains que j’appréciais au début des années quatre-vingt-dix. J’aurais pu ajouter Charles Bukowski, John Fante, Joseph Kessel, Jules Renard ou encore Antonin Artaud. Ce qui rassemble ces écrivains aussi disparates qui vont d’Albert Camus à Léon Bloy, c’est la puissance littéraire qu’ils déploient tout au long de leur œuvre, l’originalité et la maîtrise exemplaires de leur style, la ferveur irradiante de leur univers fictif et l’acide sulfurique de leur langue trempée dans la chair du monde. Surtout, ces auteurs ont en commun une même inadaptation viscérale à la vie telle qu’elle est. Cet inconfort existentiel est sans aucun doute la raison de leur exaltation face à la Beauté et à la Vérité, aujourd’hui, trop souvent outragées.

Nombre de pages : 44 / Prix : 6€


Aperçu

Les situantionistes Albert Camus-page-001

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s